AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Shonen et Shojo Manga

Aller en bas 
AuteurMessage
Djay
Le Prince Hongrois
avatar

Masculin
Nombre de messages : 242
Age : 27
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : Lycéen/Dessin
Humeur : Tout gentil bien sûr...
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Shonen et Shojo Manga   Mar 20 Mai - 1:22



Au Japon, les mangas sont catégorisés par genre. Vous avez tous
déjà entendu parlé des Shônen manga et des Shôjo manga. Mais quelle est
leur limite ? Que signifie exactement cette classification. C’est à
cette question que nous allons essayer de répondre aujourd’hui.

Pour les filles et les garçons…

A la base, les shônen manga (dont le sens signifie littéralement «
manga pour garçons ») sont destinés aux garçons et, vous l’avez sans
doute deviné, les shôjo manga (« manga pour filles ») sont destinés aux
filles. Pourtant, bien des fans Français sont perdus lorsqu’ils se
retrouvent confrontés à certaines séries dont le contenu ne semble pas
destiné à un genre en particulier. Est-ce que Video Girl Ai est du
Shôjo manga ou du Shônen manga ? Comment les Japonais font ils pour
classifier ce type de manga ?



La réponse est pourtant assez simple. Il suffit de se référer au
magazine hebdomadaire dans lequel va être prépublié la série. Par
exemple, le Shônen Jump Comics est un magazine qualifié de « shônen ».
Ainsi tous les manga publiés dans ce magazine, même s’ils ont un
contenu visant un lectorat un peu plus féminin que d’autres histoires,
vont être caractérisés de shônen. Par ailleurs, comme toutes les
histoires d’un même magazine de prépublication sont publiées ensuite
dans une même collection de manga, il est facile de faire des
comparaisons entre histoires d’une même collection pour retrouver quel
genre de public est visé par l’éditeur.

Pour le cas de Video Girl Ai par exemple, l’éditeur japonais est
JUMP COMICS qui publie également City Hunter, One Piece, Dragon Ball,
etc… Par conséquent, cette série est incontestablement un shônen manga.
La question ne se pose pas pour les Japonais.



Et les autres catégories ?

Il n’y a pas que les deux catégories shôjo et shônen qui
déterminent les genres de manga au Japon. En effet, certains éditeurs
vont quant à eux viser un public différent des adolescents. On a les
éditeurs qui visent les enfants (ciblés école primaire) comme pour la
série Hamu Tarô. D’autres éditeurs ciblent plus les adultes. C’est le
cas par exemple pour Bunch Comics qui publie Angel Heart. Cela se
ressent dans la thématique de l’histoire qui est beaucoup plus sérieuse
et adulte.

Toutefois, il est à noter que les genres de Shônen et Shôjo manga
sont les plus répandus sur le marché. En effet le lectorat composé des
adolescents et jeunes adultes représente comme chez nous une énorme
part du marché du manga.



Quelques exemples connus

Bronze – Margaret Comics (shôjo)

City Hunter – Jump Comics (shônen)

Fushigi Yuugi - Flower Comics (shôjo)

Detective Conan – Shonen Sunday Comics (shônen)

Dragon Ball – Jump Comics (shônen)

Kenshin le vagabond – Jump Comics (shônen)

Marmelade Boy – Ribbon Mascot Comics (shôjo)

One Piece – Jump Comics (shônen)

Ranma ½ - Shônen Sunday Comics (shônen)

Rose de Versailles – Margaret Comics (shôjo)

Sailor Moon – Kodansha Comics (shôjo)

Tokyo Babylon – Wings Comic Bunko (shôjo)

X – Asuka Comics (shôjo)



Mais qui lit quoi ?

Contrairement aux idées reçues, il ne faut pas croire que les
Shônen manga sont lus par les garçons et les shôjo manga par des
filles. En effet, même si à l’origine, les classifications avaient ce
sens précis, une tendance est apparue ces dernières années qui tend à
contredire cette information. Et cela s’avère particulièrement vrai
dans le cas du « shônen manga ». Plus de la moitié du lectorat des
Shônen Jump Comics est un lectorat féminin. La tendance est
relativement moins forte pour le cas des shôjo manga même si l’on a
entendu parlé à plusieurs reprises d’un revirement d’intérêt du
lectorat masculin pour ce style d’histoire.

Concrètement à quoi peut-on s’en tenir ?

Pour le cas du shônen manga, on a constaté que les séries mettant
en scène de nombreux personnages masculins devenaient populaires auprès
des jeunes filles car ces dernières y trouvaient de l’intérêt dans
l’imagination de relations de type Yaoi (homosexuelles) entre deux
personnages (ces relations n’étant généralement que le fruit de leur
imagination et ne se retrouvant pas dans l’œuvre originale). La
popularisation de ces séries sont toujours suivies par l’apparition de
nombreux « circles » (groupe de fans publiant des dôjinshi ou fanzines
amateurs) dont le thème est principalement ces fameuses relations Yaoi
imaginaires.

Cette tendance vous paraîtra peut-être un peu étrange mais elle
existe pourtant bien au Japon. J’en veux pour preuve les divers salons
et conventions sur le thème du manga et de l’animation. Que ce soit au
Comiket ou dans les petites conventions régionales, les « circles »
sont présents en grand nombre dans les stands et y proposent une grande
quantité de dôjinshi, romans amateurs, mais également goodies maison
(papier à lettre, shitajiki, etc…) sur ces séries. Ce ne sont pas les
garçons qui vont tenir des stands sur Hikaru no Go, One Piece, Shaman
King. Non, les garçons préfèrent au contraire tenir des stands mettant
en scènes des séries où l’on voit de jolies filles !

Comme vous l’avez sans doute compris,
aux yeux des Japonais, les genres de manga ne représentent que peu de
choses. Il semble même qu’ils accordent en réalité beaucoup moins
d’importance au genre de manga qu’ils lisent qu’à la collection à
laquelle ils font partie. Quand on demande aux gens ce qu’ils lisent
comme type de manga, il est fréquent de recevoir en réponse : "Je lis
Jump Comics" ou "Je lis Margaret Comics". C’est en effet de cette
manière que les Japonais définissent leur appartenance à un type de
manga.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://original-studio.forum-actif.eu
 
Shonen et Shojo Manga
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [MANGA] Seven Days
» [MANGA/ANIME] Say I Love You (Sukitte Iina Yo)
» Animes Shojo
» Shonen, Shojo, Seinen, Josei... Comment les définissez vous ?
» (shonen-ai) togainu no chi (manga/animé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Original-Studio :: Coin détente :: Documentaires et techniques :: Dossiers-
Sauter vers: