AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zhang Bin (Benjamin de son vrai pseudo)

Aller en bas 
AuteurMessage
Djay
Le Prince Hongrois
avatar

Masculin
Nombre de messages : 242
Age : 27
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : Lycéen/Dessin
Humeur : Tout gentil bien sûr...
Date d'inscription : 04/05/2008

MessageSujet: Zhang Bin (Benjamin de son vrai pseudo)   Ven 18 Juil - 14:05

Benjamin
(Zhang Bin de son vrai nom)

Nom : Benjamin
Date de naissance : 16 Mai 1974
Taille : ?
Poids : ?
Yeux : Noirs
Cheveux : Noirs
Nationalité : Chinois
Origine : Chinois

__________Histoire__________

Né dans la province du Hei Long Jiang, il est
d'abord formé à l'école de la mode et du design. Il débarque à Beijing
en 1996 pour faire de la bande dessinée, vivant de petits boulots. Ce
n'est qu'au printemps 2000 que son premier récit "Fleurs inconnues en
été" est publié par Comic Fans Magazine.
Son premier album "One Day"sort en 2002, ainsi que les deux volumes de la "Technique de la BD par ordinateur".
Après un passage éclair dans l'illustration publicitaire, il décide de
faire de la BD son seul métier, et se lance dans la réalisation de "Remember", qui paraîtra en octobre 2004 en Chine.
En 2005 sort son premier roman "The basement". Il est considéré dans son pays comme l'un des maîtres de la nouvelle bande dessinée chinoise.

__________Bibliographie_________

One-Day

Quatre histoires courtes datant des débuts de cet artiste chinois amoureux de la France, qui se fit connaitre avec Remember. Commentées par lui-même, elles sont suivies d’une sorte d’extrait de journal intime avec illustrations, levant des pans du processus de création.

Remember

Remember mêle histoires en bande dessinée, illustrations et courts textes d'humeur. Dans "Personne ne peut voler, personne ne peut se souvenir", il raconte sa lutte de tous les instants contre les rigidités de la BD de son pays. Tandis que "L'été de cette année-là" évoque sa jeunesse d'étudiant aux Beaux-Arts, confronté aux brimades et aux histoires de filles. Ce qui frappe le plus, quand on découvre l'univers visuel de Benjamin, c'est sa palette de couleurs vives et très picturales, presque "flashy", la plupart réalisées grâce à l'outil numérique. Quant aux thèmes développés dans ses nouvelles, ils devraient amener le (jeune) lecteur occidental à se sentir proche de lui. Benjamin dépeint les combats quotidiens de sa génération - il n'a que vingt-cinq ans - dans la Chine d'aujourd'hui. Il raconte les tourments et les espoirs amoureux de ses personnages comme pourrait le faire un jeune auteur français.
Orange

Après "Remember", voici la nouvelle œuvre de Benjamin, refusée par son éditeur il y a trois ans, parce que trop déprimante.
Au sommaire : adolescence malade, amour, alcool, désespoir et suicide. Une fois encore, ce jeune génie nous entraîne dans un univers sans lumière, celui d'Orange, jeune fille dont il fut lui-même amoureux dans le passé. Histoire vraie ? Fiction ? L'auteur le sait-il lui-même ?... Une histoire poignante, complétée par une galerie d'illustrations, enrichies de commentaires de l'auteur, qui met son âme à nu une fois encore.
jamais encore publiée, voici une nouvelle preuve de son immense talent.

Flash

Au programme, 160 pages d’illustrations couleur, quelques-unes en noir & blanc, d’autres en crayonné, dans un livre qui fait l’économie du texte au profit de superbes illustrations qui courent souvent sur une double page.

__________Art-Work__________





__________Liens__________
Blog de Benjamin : http://blog.sina.com.cn/m/benjamin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://original-studio.forum-actif.eu
 
Zhang Bin (Benjamin de son vrai pseudo)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PSEUDO OU PAS ?
» Overdose colorée à la Benjamin \o/
» Victoire, pas qu'un pseudo, mon vrai nom
» Quelle est la vrai quelle est la fausse
» Le conte devenant vrai: L'histoire (à écrire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Original-Studio :: Coin détente :: Documentaires et techniques :: Auteurs-
Sauter vers: